Atilax paludinosus

La Mangouste des marais

Anglais : Marsh Mongoose

Description :

La mangouste des marais est relativement grande et sombre, presque noire. Son aspect est corpulent avec une grosse tête, une queue et des pattes relativement courtes et un pelage épais et rude.

Habitat et Régime alimentaire :

Comme son nom l’indique, la Mangouste des marais a besoin d’être proche des points d’eau, mais hormis le couvert végétal qu’elle affectionne, elle s’adapte à presque toutes les conditions. La mangouste des marais est excellente nageuse.

Son régime alimentaire est constitué en majorité de crustacés de mollusques (crevette Caridina africana, le crabe Potanautes, les escargots Caelatura mesafricana et Spaerium courtebi et la moule Aspatharia senegalensis), de poissons et d’insectes aquatiques. Elle consomme aussi des vers des oiseaux, des reptiles et des œufs même ceux des Crocodiles. A la différence des autres mangoustes, elle ne casse pas les œufs et les moules en les laçant entre les jambes, mais les lance contre un rocher en position debout sur ses pattes arrières. Bien qu’elle soit surtout nocturne, elle peut aussi être observée pendant la journée, dans la végétation proche des cours d’eau et autour des mares.

Comportement :

Généralement, la Mangouste des marais vit solitaire, mais des adultes en couple ou en famille sont occasionnellement rencontrés. Il semble qu’elle soit territoriale, car elle défend son terrier et ses environs. Les différents domaines vitaux sont alignés le long des cours d’eau.

La Mangouste des marais émet des aboiements aigus. Le prélude au combat est une série d’aboiements et de grognements longs et graves appuyés occasionnellement par un aboiement encore plus grave. Elle est très commune dans les régions liitorales de la Petite côte et du Saloum.

mardi 28 août 2007, par Yeremakhan Keita
Accueil | Plan du site | Contact | Espace privé